Documents > ANEMPA & ANIPPA

Les droits des personnes âgées en institution


Les points suivants ont été adoptés à la fois par l'ANEMPA (Association Neuchâteloise des Etablissement et Maisons pour Personnes Agées) et l'ANIPPA (Association Neuchâteloise des Institutions Privées pour Personnes Agées) et sont donc valables pour tous les établissements affiliés à l'une ou l'autre de ces associations, soit une cinquantaine de homes privés et publics dans le canton.

  • Nul ne peut être admis en institution sans une information et un dialogue préalables, et sans son accord.
  • Comme pour tout citoyen adulte, la dignité, l'identité et la vie privée du résidant doivent être respectées.
  • Le résidant a le droit d'exprimer ses choix et ses souhaits; son droit à la parole est fondamental.
  • Tout résidant doit disposer de ressources personnelles. Il peut notamment utiliser librement la part de son revenu qui reste disponible.
  • L'institution devient le lieu de vie du résidant; il doit y disposer d'un espace personnel.
  • L'institution est au service du résidant. Elle s'efforce de répondre à ses besoins et de satisfaire ses désirs.
  • L'institution encourage les initiatives du résidant. Elle favorise les activités individuelles et développe les activités collectives (intérieures ou extérieures) dans le cadre d'un projet de vie.
  • L'institution doit assurer les soins infirmiers et médicaux les plus adaptés à l'état de santé du résidant. S'il est nécessaire de donner des soins à l'extérieur de l'établissement, le résidant doit en être préalablement informé.
  • L'institution accueille la famille, les amis, ainsi que les bénévoles et les associe à ses activités. Cette volonté d'ouverture doit se concrétiser par des lieux de rencontre et des horaires de visite souples.
  • L'institution est tenue de donner toutes les informations utiles au résidant, de le consulter et de lui laisser un pouvoir de décision dans tous les domaines le concernant.